La Formule 1 prévoit des changements majeurs pour l’avenir de la compétition

La Formule 1 prévoit des changements majeurs pour l’avenir de la compétition
Formule 1

La saison de Formule 1 de 2023 tire à sa fin, marquée par la domination de Red Bull, mais l’avenir de la compétition s’annonce prometteur. Actuellement, la F1 est souvent critiquée pour son manque de suspense, mais la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) prévoit d’apporter des modifications importantes pour rendre la compétition plus captivante. Parmi ces changements, l’un d’entre eux suscite déjà l’enthousiasme des fans et des équipes, offrant la possibilité d’effectuer davantage de tours de piste au cours de la saison. Découvrez ce qui a été décidé et ce qui est en jeu pour l’avenir de la Formule 1.

L’interdiction des essais en piste a été introduite en Formule 1 à partir de la saison 2009, ce qui signifie que les équipes ne peuvent plus effectuer des tests en toute liberté comme elles le faisaient par le passé. Au fil des ans, la FIA a accordé aux équipes ce que l’on appelle les « Filming Days », des journées de tournage sur la piste à des fins promotionnelles, avec des prises de vue dédiées aux sponsors.

Actuellement, deux de ces jours sont autorisés chaque année, avec une limite de 100 kilomètres chacun. Pour l’année 2024, une nouvelle importante a été annoncée : la durée des « Filming Days » sera doublée, passant à 400 kilomètres.

Si vous avez une annonce importante pour l’équipe de Formule 1, vous pourrez accumuler plus de chaleur et modifier les données sur votre seule publication.

Quels sont les jours de tournage en Formule 1

Il est important de noter que les « Journées de tournage » n’équivalent en aucun cas à des essais sur piste. L’équipe, en effet, utilise des pneus Pirelli et planifie cet événement, qui diffère des utilisateurs de courses. Cependant, il s’agit d’une avancée majeure dans le contexte d’un sport en pleine évolution.

Outre cette nouveauté déjà officialisée, la question des pneus futurs est également à l’étude. Parmi les options les plus discutées figure la suppression des couvertures chauffantes, initialement prévue pour 2024 mais désormais reportée à 2025, un an avant la révolution technologique prévue pour 2026.

Cette année-là marquera l’introduction des nouvelles unités de puissance, avec des monoplaces radicalement transformées dans leur conception. On envisage des voitures plus compactes, c’est-à-dire plus courtes et plus étroites. Les pneus pourraient également changer, avec des jantes passant de 18 à 16 pouces.

Les fans rêvent du retour des tests en piste, mais pour l’instant, cette possibilité n’est pas à l’ordre du jour. Cela pourrait permettre aux équipes de travailler plus étroitement avec la piste plutôt qu’avec des simulateurs et des souffleries. Cependant, la FIA reste inflexible pour le moment. Il sera intéressant de voir quel impact auront les nouvelles règles sur les « Filming Days », qui représentent néanmoins une avancée en termes de tests sur piste.

En conclusion, l’avenir de la Formule 1 s’annonce prometteur avec ces changements en perspective. Les fans et les équipes ont de quoi être enthousiastes à l’idée de voir la compétition évoluer pour offrir davantage de rebondissements et de défis passionnants sur la piste.