Ferrari clôture la saison avec une troisième place, Vasseur vise Red Bull en 2024

Ferrari clôture la saison avec une troisième place, Vasseur vise Red Bull en 2024
Ferrari Red Bull

Dans le monde de la Formule 1, Ferrari termine la saison 2023 à la troisième place du championnat des constructeurs. Cependant, le directeur d’équipe, Frederic Vasseur, regarde l’avenir avec optimisme, affirmant qu’ils peuvent rattraper Red Bull lors de la saison 2024. Le bilan de la saison, les déclarations de Gian Carlo Minardi et les détails de la course à Abu Dhabi sont au cœur des dernières nouvelles.

Ferrari – Red Bull 2024

Le directeur d’équipe de Ferrari, Frederic Vasseur, a exprimé un mélange de déception et d’optimisme quant à la troisième place au championnat des constructeurs après le Grand Prix d’Abu Dhabi. Malgré le podium de Charles Leclerc, l’absence de remontée de Carlos Sainz a pesé sur l’équipe, contribuant au résultat final.

Dans une interview avec Sky Sport, Vasseur a déclaré qu’en dépit du fait que Red Bull ait été battue à Abu Dhabi, elle n’était plus sur « une autre planète ». En regardant vers l’avenir, Vasseur s’est dit confiant dans la possibilité de rattraper Red Bull en 2024, sans avoir besoin de changer le projet actuel.

Le bilan de la saison 2023 reflète des hauts et des bas pour Ferrari. Malgré un début difficile, l’équipe a réussi à rivaliser avec Red Bull lors des dernières courses, en particulier lors des qualifications. Vasseur a souligné que la voiture n’était pas facile à conduire, influençant la confiance des pilotes, mais il reste positif quant à l’année prochaine.

Gian Carlo Minardi a félicité Charles Leclerc, le qualifiant de « hors classe » dans le monde de la Formule 1. Dans une vidéo sur Motorsport.com, Minardi a évalué les performances des pilotes lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, mettant en avant la capacité de Leclerc à ramener Ferrari sur le podium.

La bataille pour la deuxième place

La lutte serrée avec Mercedes pour la deuxième place au championnat des constructeurs a vu Ferrari battue de seulement trois points. Leclerc, malgré sa deuxième place derrière Verstappen, a dépassé les attentes de l’équipe. La stratégie de course de Sainz a été compromise par les pneus durs, et sans la pénalisation de Perez, le classement aurait pu être différent.

Plan de Sainz et rôle de la pénalité de Perez

Sainz a commencé la course avec des pneus durs, essayant une stratégie à un seul arrêt. Cependant, la baisse de performance a entraîné un arrêt anticipé. La pénalité de Perez a influencé le classement final, mais Mercedes a tout de même surpassé Ferrari de trois points.

Leclerc et le refus de faire des « burnout »

Après une excellente deuxième place à Abu Dhabi, Leclerc s’est vu refuser la célébration traditionnelle des « burnout » en raison d’un refus de l’ingénieur de piste, Xavier Marcos. Le dialogue radio a montré la déception de Leclerc, symbolisant les défis de communication entre les pilotes et les ingénieurs au cours de la saison.

Ferrari – Red Bull: Conclusion

La saison 2023 se termine pour Ferrari avec une troisième place au championnat des constructeurs. Malgré les défis, Vasseur se montre optimiste pour l’avenir, visant à rattraper Red Bull en 2024. Les éloges de Minardi pour Leclerc et la lutte serrée avec Mercedes ajoutent d’autres réflexions à une saison qui a connu des hauts et des bas pour l’équipe italienne.