De la première à la dixième place : les voitures préférées des Italiens en 2023

De la première à la dixième place : les voitures préférées des Italiens en 2023
Ventes de voitures Italie 2023

L’industrie automobile italienne a franchi un cap significatif en 2023, affichant une croissance impressionnante de 19 % par rapport à l’année précédente. Cette progression remarquable trouve ses racines dans la résolution de la crise des puces électroniques, un obstacle qui avait précédemment freiné la production automobile européenne. Dans ce climat économique favorable, l’attention se porte naturellement sur les tendances des ventes de voitures, qui révèlent des dynamiques intéressantes à travers différentes catégories de prix.

Le déclin progressif d’un classique

Bien que la Fiat Panda ait maintenu sa position de leader sur le marché italien en 2023, elle a connu une légère érosion de ses chiffres, avec 102 625 immatriculations contre 105 388 l’année précédente. Ce ralentissement peut être attribué à la concurrence accrue et à l’ancienneté du modèle actuel. Néanmoins, l’anticipation entourant la sortie de sa nouvelle génération électrique en 2024 continue de susciter un vif intérêt chez les consommateurs.

Le classement des véhicules plébiscités

Au bas du tableau des ventes, le Dacia Duster se distingue comme une valeur sûre, se classant dixième avec 30 155 nouvelles immatriculations malgré l’annonce prochaine de sa troisième génération. Sa polyvalence, avec des options essence, bicarburant et diesel, reste très appréciée des italiens.

Le Ford Puma, quant à lui, se hisse à la neuvième place, avec 30 804 immatriculations grâce à ses motorisations Ecoboost hybrides légères, alliant puissance et économie de carburant, notamment avec le modèle Puma ST.

La Citroën C3, installée confortablement à la huitième position avec 31 059 immatriculations, conserve sa place de choix parmi les automobilistes italiens, renforcée par l’introduction d’une version électrique.

La Renault Captur, avec ses 31 128 immatriculations, s’empare de la septième place, témoignant d’une hausse significative des ventes. Son éventail de motorisations – essence, GPL, hybride et hybride rechargeable – souligne son adaptation aux exigences actuelles du marché.

Le Volkswagen T-Roc, sixième avec 32 566 immatriculations, prouve que son restylage récent a porté ses fruits. La diversité de ses moteurs, y compris la variante T-Roc R haute performance, séduit un large public.

Les icônes en mutation

La Fiat 500 se positionne cinquième, avec 32 706 immatriculations, démontrant qu’une icône peut évoluer avec les temps, grâce à son modèle hybride et à la nouvelle version 500 électrique, pour rester en tête de la compétition sur un marché en constante évolution.

Les leaders des nouvelles tendances

La Toyota Yaris Cross domine la catégorie des B-SUV et se place quatrième au général avec 34 981 immatriculations, grâce à son système hybride de dernière génération prouvant que les technologies avancées peuvent parfaitement s’intégrer dans des véhicules grand public.

La Lancia Ypsilon, avec 44 891 immatriculations, occupe la troisième place, son attrait intemporel étant renforcé par l’anticipation du lancement d’une version entièrement électrique en 2024.

La Dacia Sandero continue de surprendre en maintenant la deuxième place avec 48 398 immatriculations, affirmant sa réputation de fiabilité et de prix accessible pour une large clientèle.

Le règne incontesté d’un favori

Malgré une légère baisse de ses ventes, la Fiat Panda préserve sa couronne avec 102 625 nouvelles inscriptions, illustrant une popularité indéfectible et une forte attente pour la future génération électrique, soulignant sa place de choix dans le cœur des automobilistes italiens.