Sergio Perez et le combat mental: quand un champion fait appel à un coach mental

Sergio Perez et le combat mental: quand un champion fait appel à un coach mental
Sergio Perez

Le 30 avril dernier, le monde du sport automobile célébrait la victoire éclatante de Sergio Perez lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Cette soirée mémorable marquait sa deuxième victoire de la saison, confirmant sa domination lors de la course Sprint à Baku. À ce stade, Perez et son coéquipier Max Verstappen étaient à égalité avec deux victoires chacun. Cependant, la dynamique a changé lors du Grand Prix de Miami. Malgré un départ en pole position, Perez a terminé deuxième, dépassé par Verstappen qui a réalisé une remontée impressionnante depuis la neuvième position.

Ce tournant a marqué le début d’une série de victoires pour Verstappen, établissant de nouveaux records en Formule 1. Parallèlement, Perez a connu une baisse de performance, mettant en péril sa position au classement général, malgré une voiture nettement supérieure à celle de ses concurrents.

Le Grand Prix du Japon a été le reflet de cette période difficile pour Perez, qui a reçu deux pénalités en moins de 20 minutes avant d’être contraint à l’abandon. Mais les problèmes de Perez ne se sont pas limités à la piste. Dans une interview accordée au journal néerlandais De Limburger, il a révélé avoir fait appel à un coach mental pour surmonter cette période difficile.

Sergio Perez: la santé mentale, un enjeu majeur pour les athlètes

« En début de saison, je me sentais parfaitement à l’aise avec la voiture », a déclaré Perez. « Mais au fil de l’année, les choses ont changé. Après Miami, j’ai ressenti un déclin. J’ai eu du mal à me qualifier pour certaines courses, ce qui a affecté ma confiance et ma performance. La pression est énorme lorsque vous pilotez pour une équipe de premier plan. »

Face à cette situation, Perez a décidé de chercher de l’aide extérieure. « Lorsque vous traversez une période difficile professionnellement, il est compliqué de rester positif à la maison », a-t-il expliqué. « J’ai donc décidé de consulter un coach mental. Ma famille mérite un père heureux. Avec l’aide de ce professionnel, j’ai travaillé à être la meilleure version de moi-même, à la fois à la maison et sur la piste. »

Perez a également évoqué la pression supplémentaire exercée par l’équipe Red Bull. « Je suis reconnaissant envers Red Bull pour cette opportunité. Cependant, être pilote pour eux n’est pas une mince affaire. Leur approche diffère de celle des autres équipes, ce qui explique en partie leur succès. »

L’histoire de Sergio Perez met en lumière l’importance de la santé mentale dans le sport de haut niveau. La pression, les attentes et les défis constants peuvent peser lourdement sur les épaules d’un athlète. Avoir le courage de reconnaître ses faiblesses et de chercher de l’aide est un signe de force. Perez, avec son talent indéniable, a montré qu’il est non seulement un pilote exceptionnel, mais aussi un individu résilient, prêt à affronter les défis mentaux et émotionnels de sa carrière.