La FIA impose une nouvelle règle pour les qualifications du Grand Prix du Japon

La FIA impose une nouvelle règle pour les qualifications du Grand Prix du Japon
FIA

La FIA, toujours à la pointe de l’innovation en matière de réglementation, annonce une modification majeure pour les qualifications du Grand Prix du Japon. Prévues pour le samedi 23 septembre à 08h00, heure italienne, elles imposeront désormais un temps de tour maximum à respecter pour tous les pilotes.

Cette initiative émane directement de Niels Wittich, Directeur de Course de la FIA. Le but ? Minimiser les risques d’accidents, notamment entre les voitures en quête du meilleur chrono et celles ralentissant pour gagner de l’espace.

L’absence de cette règle lors du dernier Grand Prix de Singapour a suscité de vives réactions. Max Verstappen s’est retrouvé au cœur d’une polémique, accusé d’avoir gêné d’autres concurrents. Bien qu’il ait échappé à de lourdes sanctions, se contentant d’une simple amende, cet incident a poussé la FIA à reconsidérer la mise en place de cette règle pour le Grand Prix du Japon.

Les précisions de la FIA

Selon le communiqué officiel de la FIA : « Pour assurer le bon déroulement de l’événement, sauf circonstances exceptionnelles reconnues par les commissaires, tout pilote dépassant le temps de tour maximum fixé entre les deux lignes de Safety Car pourrait être jugé trop lent ». Ainsi, en cas de problèmes techniques avérés, certains pilotes pourraient être exemptés de cette contrainte.

La grande question demeure : quel sera ce temps de tour maximum ? La FIA devrait fournir cette information cruciale dans les heures précédant les qualifications.

L’introduction de cette nouvelle règle suscite de nombreuses réactions au sein du paddock de la F1. Certains y voient une opportunité d’équilibrer les chances, tandis que d’autres la perçoivent comme une contrainte supplémentaire.

Une décision pour la sécurité

En conclusion, cette décision montre que la F1 est un sport en perpétuelle évolution, cherchant sans cesse à concilier compétitivité et sécurité. Il sera passionnant d’observer comment les équipes et les pilotes s’adapteront à cette nouvelle donne lors du Grand Prix du Japon.

Dans cette optique, elle vient d’annoncer une modification significative pour les qualifications du Grand Prix du Japon.

La FIA, toujours soucieuse d’innover et d’adapter les règles du jeu, a décidé d’introduire un temps de tour maximum pour tous les pilotes lors des qualifications. Cette décision, bien que controversée, vise à réduire les risques d’accidents potentiels sur la piste, en particulier entre les voitures cherchant à établir un temps rapide et celles ralentissant pour obtenir un espace optimal.