George Russell tire la sonnette d’alarme sur la durabilité du calendrier F1 2024

George Russell tire la sonnette d’alarme sur la durabilité du calendrier F1 2024
George Russell

Le président de la GPDA et pilote principal de Mercedes, George Russell, lance un avertissement fort concernant le calendrier de la Formule 1 pour 2024, qui verra un record de 24 Grands Prix. Russell, toujours attentif aux problèmes de sa catégorie, a souligné les problèmes physiques et mentaux qui touchent non seulement les pilotes, mais aussi le vaste personnel travaillant dans l’ombre.

George Russell plaide en faveur de changements nécessaires

Russell, qui a récemment affronté la difficile course au Qatar, a attiré l’attention de la FIA sur les défis liés à la chaleur et a obtenu une intervention immédiate. Maintenant, son regard critique est tourné vers le calendrier extrêmement chargé de l’année prochaine. Russell souligne les risques physiques et psychologiques liés aux déplacements rapprochés, aux voyages aériens massifs et aux changements climatiques soudains, appelant à des interventions urgentes pour assurer la durabilité de la Formule 1.

George Russell : « 24 Courses Insoutenables pour Tous »

Dans une interview à Autosport, Russell a déclaré : « Je ne pense pas qu’il soit soutenable que 4 000 personnes fassent 24 courses par saison, surtout d’un point de vue géographique. Les équipes envisagent une rotation du personnel pour éviter la fatigue et les problèmes physiques ».

Pression pour des changements dans le calendrier F1

Le pilote britannique met en avant la fatigue constatée lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi comme une preuve tangible de la difficulté physique et mentale à laquelle le personnel de la Formule 1 est confronté. Ce problème ne concerne pas seulement les pilotes, mais aussi les ingénieurs et les mécaniciens, incitant Russell et son collègue Carlos Sainz à demander des interventions concrètes pour l’avenir.

La Critique de Russell et la Pression pour des Modifications au Calendrier

Russell a déclaré que la démonstration de fatigue et de maladies dans le paddock à Abu Dhabi montre clairement que la Formule 1 a atteint la limite physique et mentale, appelant à des limites dans les années à venir. La longueur de la saison 2023 et l’engagement requis des équipes ont conduit à une discussion sur la nécessité de réduire le nombre de courses ou de mettre en place des programmes de rotation du personnel.

La Demande d’Interventions de George Russell et Sainz

Russell et Sainz sont d’accord sur la nécessité de reconsidérer la structure du week-end de course pour éviter la répétitivité et la fatigue. La proposition de limiter le nombre de courses ou de mettre en place des programmes de rotation du personnel guide la discussion sur l’avenir de la Formule 1, en tenant compte de la santé et du bien-être de tous les membres de l’équipe.

Conclusions : Urgence de Changements dans la Formule 1

Avec Russell et d’autres pilotes soulevant la question de la durabilité du calendrier F1 2024, la pression pour apporter des changements significatifs est en hausse. La Formule 1 est appelée à réfléchir à la manière d’assurer une saison compétitive sans compromettre la santé et le bien-être de ceux qui travaillent dans l’ombre.