General Motors Fait une Entrée Officielle en F1 avec Andretti-Cadillac : Nouvelle Ère Hybride à Partir de 2028

General Motors Fait une Entrée Officielle en F1 avec Andretti-Cadillac : Nouvelle Ère Hybride à Partir de 2028
General Motors

Une nouvelle historique vient des États-Unis : General Motors a officiellement annoncé son entrée en Formule 1 à partir de 2028, en s’inscrivant en tant que fournisseur officiel de groupes propulseurs pour le Circus. L’objectif ? Motoriser l’écurie Andretti-Cadillac et s’affirmer comme un acteur majeur dans le monde des courses automobiles.

Le président de GM, Mark Reuss, a exprimé son enthousiasme pour cette nouvelle aventure : « Je suis ravi d’annoncer que notre équipe Andretti-Cadillac sera propulsée par un groupe propulseur General Motors. Forts de notre profonde expertise en ingénierie, nous sommes confiants dans notre capacité à développer un moteur performant qui fera d’Andretti-Cadillac une véritable écurie officielle. »

General Motors: Un Mouvement Stratégique et un Lien Indéfectible Avec Andretti

Cette annonce marque un tournant majeur pour le sport automobile américain, en particulier pour la famille Andretti. L’entrée de General Motors en Formule 1, jusqu’à hier seulement « potentielle » compte tenu du soutien à la candidature d’Andretti, devient maintenant une réalité concrète, consolidant le lien avec la famille de Piedone. Cette démarche est d’une importance fondamentale, surtout compte tenu de l’actuel blocage dans lequel se trouve l’équipe Andretti après l’approbation de la demande par la FIA.

La famille Andretti, depuis environ un mois sans moteur en raison de l’expiration du contrat avec Alpine pour la fourniture des moteurs Renault, voit en General Motors un allié clé pour la construction d’une équipe entièrement américaine, avec une base, un châssis et un moteur pensés et construits aux États-Unis.

Les Déclarations de Mark Reuss et le Contexte Actuel

Mark Reuss a déclaré : « Nous compétitionnerons avec les meilleurs au plus haut niveau, avec passion et intégrité. » General Motors devient ainsi le septième fournisseur de moteurs officiellement inscrit pour la nouvelle ère des groupes propulseurs hybrides de la Formule 1, suivant des noms illustres tels que Ferrari, Mercedes, Red Bull-Ford, Audi, Renault-Alpine et Honda.

Le mouvement de GM représente également une position ferme par rapport aux rumeurs d’une possible entrée en tant que fournisseur de moteurs pour l’une des dix écuries existantes. Au contraire, l’entreprise renforce le lien avec la famille Andretti en tant qu’équipe officielle, facilitant potentiellement le dépassement des réticences des autres équipes de Formule 1.

General Motors: Scénario Futur et Incertitudes

Il reste à clarifier la question des délais, étant donné que le groupe propulseur Cadillac ne sera pas prêt avant 2028. Étant donné qu’Andretti a la permission d’entrer dans le championnat à partir de 2025, l’équipe devra trouver un fournisseur pour trois saisons en attendant les débuts de General Motors-Cadillac. Le choix pourrait se porter sur Renault-Alpine, contraint par le règlement à fournir le moteur à une équipe qui en est dépourvue.

En conclusion, l’entrée de General Motors en Formule 1 avec Andretti-Cadillac ouvre un nouveau chapitre dans le paysage automobile international, promettant des émotions et une compétition de très haut niveau à partir de 2028.