La Ferrari de Sainz confrontée à une fuite de carburant une heure avant le Grand Prix du Qatar

La Ferrari de Sainz confrontée à une fuite de carburant une heure avant le Grand Prix du Qatar
Sainz

À Lusail, une heure avant le départ du Grand Prix du Qatar, la Scuderia Ferrari s’est retrouvée dans une situation chaotique, contrainte de courir avec une seule monoplace, celle de Charles Leclerc, tandis que la SF-23 de Carlos Sainz Jr. est restée au stand. La cause de cet incident de dernière minute a été une fuite de carburant sur la voiture de Sainz, rendant sa participation à la course impossible.

La Découverte de l’Incident sur la monoplace de Carlos Sainz

L’équipe de mécaniciens de Ferrari a découvert la fuite de carburant sur la monoplace de Carlos Sainz à un peu plus d’une heure du début de la course. Ce problème soudain a nécessité de soulever la voiture pour tenter de le résoudre. Malheureusement, le peu de temps disponible et la complexité de la panne ont rendu impossible la participation de Sainz à la compétition.

Le Rôle de Charles Leclerc

Avec Sainz hors jeu, la responsabilité de rapporter autant de points que possible est revenue à Charles Leclerc. Ce résultat aurait permis à Ferrari de perdre le moins de terrain possible par rapport à Mercedes, avec laquelle elle est en lice pour la deuxième place au Championnat des Constructeurs.

Les Paroles de Frédéric Vasseur

Après la course, Frédéric Vasseur, le directeur d’équipe de Ferrari, a commenté l’incident. Il a indiqué que la fuite de carburant pourrait être liée à un passage trop violent sur les vibreurs de la piste de Lusail. Cependant, il a admis qu’il était nécessaire de mener des enquêtes supplémentaires pour confirmer cette hypothèse.

« Honnêtement, je ne sais pas, nous devons enquêter », a-t-il déclaré aux micros de Sky Sport. « Il n’y a pas encore eu le temps de retirer le réservoir, mais probablement oui [c’est dû aux vibreurs], car la fuite semble très importante, ce qui indique un dommage important. Cela pourrait probablement provenir des derniers tours d’hier [samedi, lors de la Sprint Race] ».

Les Circonstances de la Panne

La panne sur la SF-23 de Carlos Sainz a été découverte si tard parce que Ferrari, comme de nombreuses autres équipes, préfère charger le carburant dans le réservoir le plus tard possible. Cette stratégie vise à éviter l’évaporation du carburant, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur les performances de la monoplace. Cependant, ce choix expose également l’équipe au risque de découvrir les pannes trop tard, comme cela s’est produit dans ce cas. Les températures élevées à Lusail ont rendu cette décision encore plus cruciale.

Les Conséquences du Retrait de Sainz

À la fin du week-end du Grand Prix du Qatar, Ferrari a récolté 13 points, tandis que Mercedes en a obtenu 21. Cela signifie que l’équipe de Brackley a porté son total à 326 points, contre 298 pour Ferrari. L’écart de 28 points semble significatif, mais il maintient encore ouvertes les possibilités pour Ferrari de décrocher la deuxième place au Championnat des Constructeurs, derrière l’indomptable Red Bull.

Ferrari a connu une journée difficile au Grand Prix du Qatar, avec le retrait de Carlos Sainz en raison d’une fuite de carburant. L’équipe devra maintenant se concentrer sur les prochaines courses pour tenter de rattraper Mercedes dans la lutte pour la deuxième place au Championnat des Constructeurs. L’espoir est que cet incident ne compromette pas davantage les aspirations de l’équipe italienne.